Jazz

Des premiers esclaves africains aux étonnantes performances rythmiques et acrobatiques des Nicolas Brothers, en passant par l’élégance décontractée de Fred Astaire ou la technique précise et sophistiquée d’un Jack Cole, la danse jazz se présente comme une danse de rencontres et de curiosité mutuelle. Métisse, elle est le fruit de l’hybridation de formes musicales et dansées venues d’Afrique et d’Europe. Elle est née d’un phénomène d’acculturation des populations blanches et noires dans le creuset américain pendant plus de trois cents ans. Son histoire remonte au XVIIe siècle. Pourtant, le mot « jazz » n’est utilisé pour la première fois officiellement qu’en 1917 pour désigner des musiques syncopées puis des formes dansées qui trouvent leur source dans la culture africaine-américaine. Ces musiques et ces danses ne cesseront de se développer à l’échelle nationale et internationales, à partir des années 1920.