Professeurs

Noël CADAGIANI

Musée Noël

Classes de Danse classique,
Barres flexibles – Méthode Wilfride Piollet®,
Danse contemporaine et Barre à terre.

Professeur de danse à la salle Pleyel à Paris de 1990 à 1998,  Noël Cadagiani dirige l’école Danse & Cie à Nîmes. Il est dispensé du diplôme d’état pour expérience pédagogique confirmée par le Ministère de la Culture, et intervenant DRAC.

Son parcours l’a amené, dans les années 90, à enseigner à l’IUFM de Créteil pour la préparation de l’option danse. Il a également été formé, depuis 2006 par madame Wilfride Piollet, danseuse étoile de l’Opéra de Paris, à la méthode dite des Barres Flexibles® qu’elle a crée. Cette méthode d’entrainement du danseur imprègne profondément l’ensemble du travail pédagogique de Noël Cadagiani.

Tour à tour danseur, chorégraphe, pédagogue et conseiller artistique lors de stages de danse ou de tremplins chorégraphiques, ou membre de jurys pour des concours nationaux, il a réalisé dès 1985, avec sa compagnie, de nombreuses pièces dont La Flûte enchantée, coproduite par le Théâtre Contemporain de la Danse, et Palmerland, comédie chorégraphique policière, issue d’un travail sur la bande dessinée avec René Pétillon. Son dernier spectacle au Théâtre Christian Liger en 2017 à Nîmes, monté en collaboration avec Daniel Lommel, ancien soliste au Ballet du xxesiècle (Maurice Béjart),  comportait trois pièces : La Leçon de Daniel Lommel, Lucretia de Noël  Cadagiani et une création commune : La Source du faucon d’après W. B. Yeats.

En parallèle, il réalise des chorégraphies évènementielles, notamment pour ATD Quart-Monde, Place du Trocadéro (Paris), Expolangues à la Grande Halle de la Villette (Paris) ou pour le défilé d’ouverture de la féria de Nîmes avec les groupes scolaires de la ville de Nîmes et les élèves de Danse & Cie.

 

 


Séverine Gracia

IMG_0002

Classes de Danse Jazz et Claquettes

Formée à l’Institut de danse et des arts de l’Isère, sous la direction de Janis Godfrey, Séverine Gracia est titulaire du Diplôme d’État de professeur de danse, option jazz, délivré en 2008 par le Centre National de la Danse de Pantin, et du diplôme de l’ISTD (Imperial Society of Teachers of Dancing) en danse moderne, classique, claquettes et danse folkloriques. Elle a également étudié le chant et le théâtre.

Elle a commencé sa carrière de danseuse dans la compagnie de danse contemporaine Tétradanse dirigée par Valérie Berger, pour trois pièces originales, puis elle a rejoint la compagnie Sylvie Kay, à Lyon, comme danseuse jazz et claquettes dans Alice au pays des claquettes et comme danseuse, comédienne et chanteuse dans La Fleur de l’âge. Elle a aussi dansé à l’Opéra de Lyon dans L’élixir d’amour.

De 1997 à 2001, elle a travaillé dans la compagnie de Janis Godfrey où elle a eu la chance d’être distribuée dans une pièce écrite pour la compagnie par le grand maître de la danse jazz : Matt Mattox. Elle a également été aussi répétitrice pour cette même compagnie.

À partir de 2001, elle mène une carrière de danseuse de music-hall : à Paris, aux Folies Bergères, dans le spectacle Nuit de Folies, dans la troupe de Jack Doll en France et à l’étranger (Londres, Madrid, Sardaigne), pour le Cirque Conelli à Zürich, au Cirque Bouglione à Paris et à l’European Circus Festivalde Liège de 2003 à 2007. Pour son dernier contrat, elle part trois mois à Tokyo au Zemboo Cabaret.

Depuis 2010, elle enseigne le jazz et les claquettes à Danse & Cie, et danse dans la compagnie Éric Scialo (claquettes) ainsi que dans la D8 compagnie (Théâtre musical) et Lola17 (chanson française).

 

 


Anthony GEORGES

Tony

Danse Hip-hop

Anthony Georges (dit « Tony ») a commencé la danse hip hop dès l’âge de 14 ans, inspiré par l’émission de télévision H.I.P H.O.P présentée par Sidney.

Danseur autodidacte, il s’intéresse également aux autres disciplines, contemporain, jazz, classique afin de développer sa propre danse.

Créateur de la compagnie « Figures II Style », il chorégraphie plusieurs pièces.  Remarqué par MC Solaar et Ménélik, il fait la première partie de leur spectacle dans les Arènes de Nîmes en 1995.

Artiste polyvalent, il s’est illustré dans de nombreuses compagnies de danse hip-hop, jazz, et même contemporaine. Il a aussi été chorégraphe pour la comédie musicale J’ai un Rêve, et a dansé dans plusieurs clips vidéo.

Il a rejoint l’école Danse & Cie depuis 1998.

 


Andréa SCHNEIDER

Andrea schneider

Cours de Chant et Comédie musicale

Andréa Schneider est professeur de chant et metteur en scène de comédie musicale dans l’association Chorus.

Depuis 2017, dans le cadre de la collaboration entre Chorus et Danse & Cie, elle enseigne le chant dans le cadre des classes de comédie musicale où le travail de la danse et celui du chant sont étroitement liés.

Diplômée d’une formation professionnelle en théâtre musical dispensée à Toulouse par Gilles Ramade au sein de sa compagnie Figaro and Co, cette jeune artiste de vingt-deux ans, aux inspirations pop-folk, est également multi-instrumentiste : piano, guitare, ukulélé…

Auteur, compositeur et interprète, elle chante dans un groupe portant son nom, et qui a publié un EP en 2015 intitulé Nights.


Alexandra BRETTEVILLE

 Alexandra - recadrer

 

 

 

 

Classes de Théâtre

Parcours autodidacte dans le domaine du spectacle, elle s’oriente vers le théâtre lors de sa rencontre avec la comédienne allemande Nicola Wolf dont elle suivra les cours avec la compagnie TRACES. (3 ans)

Travail régulier et formatif (Bûto avec Sumako Koseki, Comedia dell’arte avec Lucas Franceschi, La voix Roy Hart avec David Goldsworthy) au théâtre de la Bohême avec pour but une création collective (2 ans)

Création de deux ateliers théâtre à Bayonne Adultes puis adolescents (3 ans)

Intervenante théâtre à Villetaneuse auprès de trois groupes enfants et adolescents. Présentation d’un spectacle créé pour l’occasion « L’Étranger, est en nous » dans le cadre du festival Métis (2 ans)

Professeur de théâtre à l’école de danse Rosella Hightower.


Dominique LEVILLAIN

PHOTO DOMINIQUE

Méthode FELDENKRAIS  

Musicienne de formation, praticienne Feldenkrais certifiée guilde internationale – USA. 25 ans d’expériencedans les domaines de la santé, de l’éducation, et de l’art.
PRISE DE CONCSIENCE PAR LE MOUVEMENT

«Si vous savez ce que vous faites vous pouvez faire ce que vous voulez». M.Feldenkrais

Moshé Feldenkrais (1904 – 1984)
Ingénieur et Docteur en sciences physiques, fut également un spécialiste en neurophysiologie et neuropsychologie. Athlète confirmé il introduisit en Europe les premiers dojos de judo, dont il fût lui-même le premier européen à obtenir une ceinture noire. Précurseur de la rencontre entre les sciences modernes et les philosophies orientales des arts martiaux, il a tiré de ces disciplines une conception de la prise de conscience de soi même qui s’expriment de la façon la plus évidente dans l’action, rassemblant mouvement, sensation, sentiment, pensée. Il s’est consacré au mouvement comme moyen d’apprentissage tant dans les domaines du sport que de la santé et des arts.

La méthode

Elle se présente sous deux formes, en groupe, la PCM, prise de conscience par le mouvement, est guidée par la voix de la praticienne. Individuellement, l’IF, l’intégration fonctionnelle est guidée par le toucher de la praticienne.
Dans les deux cas elle propose à la personne des mouvements simples et doux, fondés sur la biomécanique des systèmes osseux et musculaire et sur le processus du développement moteur de l’enfant ainsi que sur les techniques des arts martiaux. Les mouvements proposés s’adressent directement au système nerveux pour l’informer de nouvelles stratégies d’organisation possibles. Les habitudes acquises non souhaitées s’efface nt progressivement. Ceci permet un changement vers une plus grande justesse et intelligence des actions au quotidien au rythme de chacun. Cette approche de la connaissance de soi est un excellent outil pour renouer le contact avec l’activité physique.

Les principes de fond

Découverte du sens kinesthésique : Le corps est spécifiquement interrogé sur son mode d’organisation des actions : le sens kinesthésique qui informe sur la position que la personne occupe dans l’espace.

Utilisation et activation de la mémoire : L’habitude est un phénomène de mémoire. Le système nerveux choisit de préférence ce qu’il y a de plus facile à exécuter : l’habitude. Cependant les conditionnements enregistrés sont remplaçables par la mise en marche d’une nouvelle mémoire imprégnée de simplicité et d’économie d’énergie.

Lenteur et douceur d’exécution des mouvements : Rien ne sert de forcer pour apprendre. Des temps de repos entre chaque découverte des mouvements sont nécessaires à l’assimilation des informations données au système nerveux.

Absence de jugement de valeur : Tant par rapport aux autres que par rapport à soi-même. Ce n’est pas le but qui compte mais les moyens d’y parvenir. Il s’agit ici de prendre la responsabilité de son bien-être.

La réversibilité des mouvements : refaire «à l’envers» ce que l’on sait faire à «l’endroit». Savoir faire machine arrière, retrouver son chemin et avoir accès aux choix de directions nécessaires à l’action. Plus il y a de choix possibles plus la liberté d’action est grande.

Utilisation de l’imagination : Le système nerveux commence à réagir avec l’idée du mouvement. L’originalité des mouvements proposés développe une écoute particulière de soi qui nourrit l’imagination.