La Danse des éventails

de Andy de Groat

Une chorégraphie présentée par la
COMPAGNIE NOËL CADAGIANI

dans le cadre des « Jeudis de Nîmes ».

de 20h30 à 21h30 place du Chapitre à Nimes

Dernier jour : jeudi 3 septembre

 

Malgré les difficultés occasionnées par l’état d’urgence sanitaire, la COMPAGNIE NOËL CADAGIANI poursuit son programme artistique Répertoire & Transmission avec les premières représentations hors salle de la Danse des éventails (ou Fan Dance), une pièce du chorégraphe américain Andy de Groat (1947-2019) sur une musique originale de Michael Galasso, avec l’aimable autorisation du C.C.I.N.P. Andy de Groat. Pour ces représentations gratuites, la COMPAGNIE a fait appel aux élèves de l’école nîmoise DANSE & CIE.

la COMPAGNIE a eu le privilège de recevoir récemment à Nîmes Jean Guizerix pour un atelier consacré à cette oeuvre que Andy de Groat a dédiée à ses amis Jean Guizerix et à son épouse Wilfride Piollet (1943-2015), tous deux Étoiles de l’Opéra de Paris. Elle a également bénéficié du travail du danseur, chorégraphe et notateur Raphaël Cottin qui a publié la « partition » cinétographique de l’oeuvre en notation LABAN. À l’issue des représentations, la COMPAGNIE proposera également au public une initiation gratuite à ce système de notation du mouvement.

En 2018, Andy de Groat présentait son oeuvre comme « un puzzle chinois, un mélange apparemment contradictoire de mouvements libres et de mouvements contraints. (…) cette pièce a connu toute sorte de conditions de présentation et de nombreuses distributions (…) allant de six à plus de quarante danseurs… amateurs, élèves, compagnies professionnelles… à Sao Paulo, Roubaix, Aix-en-Provence, Milan, Helsinki, Tours, etc. Un bref hymne à la beauté géométrique, à la musicalité dansante, à la coordination physique, mentale et sensorielle, à la discipline du groupe et à la liberté personnelle. »

Dans cette chorégraphie, les trajectoires des danseurs se croisent et se contournent sans que jamais ils n’entrent en contact direct. Cette organisation évoque de façon irrésistible — bien que tout à fait fortuite — la condition qui nous est faite en ces temps de « distanciation sociale ».

La COMPAGNIE NOËL CADAGIANI est soutenue par la Ville de Nîmes, le Conseil général du Gard, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, par le CCINP Andy de Groat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s